PERP : un déblocage du capital est-il possible ?

Pour sécuriser sa retraite, le PERP est une des options envisageables. Il bénéficie en plus d’une fiscalité fort intéressante à la fois sur les versements et sur la rente viagère obtenue à l’âge du départ à la retraite.

Qu’est-ce que le PERP et comment fonctionne-t-il ?

Le PERP ou Plan d’épargne retraite populaire est un plan d’épargne qui permet de bénéficier d’une rente viagère (autrement dit une rente perçue jusqu’au décès du bénéficiaire) en cotisant régulièrement. Il bénéficie d’une fiscalité avantageuse et est proposé par les compagnies d’assurance, les mutuelles et certaines banques. Le titulaire d’un PERP peut choisir d’effectuer des versements comme il le souhaite dans une certaine limite. Il n’y a pas d’âge pour ouvrir un PERP mais il suffit simplement d’être majeur.

On distingue plusieurs types de contrats de PERP

  • Le contrat de rente viagère différé : il s’agit d’un contrat classique. Autrement dit, des versements sont effectués et sont convertis en rente une fois que le bénéficiaire a atteint l’âge du départ à la retraite.
  • Le contrat en points de rente : le titulaire du PERP fait l’acquisition de points de rente lorsqu’il effectue des versements. Il existe un coefficient multiplicateur qui dépend de l’âge. A la retraite, les points de rente sont convertis en rente.
  • Le contrat multi-supports : ce type de contrat est assez similaire à celui d’une assure-vie. Le titulaire du PERP peut décider d’investir une partie de son capital en actions mais il faut qu’il soit conscient des pertes potentielles.

La fiscalité avantageuse s’applique tant aux versements qu’à la rente viagère. Les versements peuvent être déduits des revenus imposables et peuvent avoir un plafond égal à la valeur la plus élevée entre :

  • 10% des revenus professionnels à condition qu’ils ne dépassent le PASS de l’année considérée (plafond annuel de la sécurité sociale) multiplié par 8.
  • Pour les personnes qui ont des revenus faibles, le plafond est fixé à 10% du PASS de l’année précédente.

Pour ce qui est de la fiscalité de la rente viagère, celle-ci bénéficie d’un abattement de 10% et fait l’objet d’un impôt sur le revenu.

Quel est le régime pour le déblocage et la sortie de capital ?

Le capital versé sur le PERP est gelé jusqu’à l’âge de la retraite. Il peut toutefois y avoir des déblocages dans certains cas comme lors d’une invalidité, d’une situation de surendettement, d’une liquidation judiciaire pour un travailleur indépendant ou du décès du conjoint. Le capital peut aussi être débloqué dans le cas d’un achat immobilier pour une personne qui n’a pas détenu de bien immobilier au cours de deux précédentes années. Autrement, une sortie de capital est possible dans une limite de 20% du capital déposé. Les autres 80% restent dédiés à la rente viagère.